London’s calling

Rien de telle qu’une petite semaine à Londres pour oublier la pluie bretonne ! On a été chanceux, juste un jour de pluie à déplorer pendant notre séjour alors que ça n’a pas arrêté en Bretagne, comme quoi…

Destination un petit hôtel pas exorbitant dans le sud de Londres, district de Walworth, « intra-muros » j’oserais dire. Après 5 heures de route, arrivée à Calais, puis 1h30 de ferry avant à nouveau 1h30 de route. Prendre le premier rond-point par la gauche met tout de suite dans l’ambiance. Il va falloir être attentif aux carrefours et aux priorités ! L’arrivée dans Londres, un lundi en soirée n’a pas été trop difficile. La voiture n’a plus bougé jusqu’au retour… et heureusement ! C’est une vraie galère de se déplacer à Londres en voiture, impossible de trouver une place gratuite. Il y a aussi le système de taxes instauré en 2003 pour limiter le trafic dans dans les zones « encombrées » (voir Wikipédia sur le péage urbain ou directement en français sur le site officiel des transports de Londres).

Heureusement, les taxis, bus et métros sont la. Pour les bus et le métro, je vous conseille de prendre une carte « Oyster » (oui, ça veut bien dire la carte « huître »), équivalent de la carte Navigo. Avec sa formule « Pay As You Go », il suffit de la recharger pour bénéficier de tarifs plus avantageux que les tickets « papier ». Quand je dis « plus avantageux », ça ne veut pas dire « pas cher », se déplacer à Londres reste onéreux. Avec cette carte, un trajet en zone 1 en métro coûte £2 tandis qu’un trajet en bus ou en tram est à £1.35 (£1 = 1 livre anglaise = 1.25€ en ce moment). Il existe aussi des forfaits « à la journée » (£8.40 pour le métro et £4.20 pour le bus et tram). A titre de comparaison, un ticket de métro à Paris coûte 1.7 € soit environ £1.4… Heureusement, notre hôtel a la bonne idée de se trouver à 45 min à pied du « centre » de Londres et à 20 min à pied de l’arrêt « Elephant and Castle ». On a essayé de planifier nos visites pour pas trop faire de déplacement, même si c’était du jour pour le lendemain, c’est mieux que rien !

Pour les visites, je ne peux que vous conseiller d’utiliser le « London Pass« . C’est une carte contenant plusieurs dizaines d’entrées/réductions pour les principaux sites touristiques. Différentes formules sont possibles. Nous avons choisi celle de 3 jours (£68 soit environ 85€ pour la version sans les transports. Il existe aussi une carte qui donne accès de manière illimitée aux transports mais dans notre cas elle n’était pas rentable) et nous l’avons largement remboursée ! Une visite coûte en moyenne £10-15. Ce prix est élevé car il y a peu/pas de participation de l’état dans l’entretien des monuments. Il suffit donc de faire 6 visites pour rentrer dans ses frais, soit 2 par jour. Cette carte comprend aussi un bon d’achat de £5 dans 2 boutiques de souvenir de la chaîne « Crest of London », ce qui n’est pas malvenu. Voici la liste des visites et autres attractions payantes que nous avons effectué :

  • Tower Of London : £18 – La tour de Londres qui contient entre autres les joyaux de la reine (Queen’s Jewels)
  • Tower Bridge : £8 – Le pont à bascule de Londres, avec sa machine à vapeur et son système hydraulique, ouvert en 1894 . Son architecture originale lui permet de s’ouvrir pour laisser libre passage aux navires.
  • Westminster Abbey : £16 – Abbaye de Westminster, sépulture d’une partie des rois et reines d’Angleterre ainsi que d’hommes et femmes célèbres. Lieux également des couronnements, dont Élisabeth II.
  • St Paul’s Cathedral : £14.50 – En fait la 5ème cathédrale constuite à cet endroit (la 4ème fut détruite par le grand incendit de 1666 et fut remplacée par celle-ci). La vue de Londres depuis les galeries les plus hautes vaut le détour !
  • Churchill War Room : £14.50 – Le cabinet souterrain de Churchill pendant la seconde guerre mondiale (War room) ainsi qu’un musée qui lui est dédié
  • The Monument : £3 – Monument érigé à l’endroit supposé du départ du grand incendie de 1666, il faut monter 311 marches pour arriver en haut
  • Cartoon Museum : £5.50 – Musée du Cartoon. Sympa mais sans plus
  • Britain at War Experience : £14.50 – Musée qui recréer les conditions de vie à Londres sous les bombardements pendant la seconde guerre mondiale
  • National Portrait Gallery : environ £10 pour des expositions particulières (entrée gratuite sinon)
Mais ce n’est pas tout ! Il y a quand même des choses gratuites à Londres :) A commencer par les parcs. Londres est une ville plus verte que Paris, on s’y sent moins entassé. Nous avons profité du beau temps pour nous balader dans quelques uns des parcs de la ville :
Sinon, les jours de pluie, nous avons visité quelques uns des  musées de Londres, également gratuits sauf pour des expositions particulières :
  • Le fameux British Museum qui se passe de description
  • Tate Modern : Musée d’art contemporain (qui permet de confirmer que j’ai vraiment du mal avec 95% de ce genre de production…). En face de ce musée, le Millenium Bridge  relie la rive sud à la rive nord (au passage, cette passerelle a été fermée deux jours après son inauguration à cause de phénomènes de résonances qui n’avaient pas été pris en compte à la conception ^^)
  • National Gallery : Musée regroupant des oeuvres du Moyen Âge à la fin du XIXe siècle. Le français en manque de son pays pour y trouver des toiles de Manet, Poussin ou encore Renoir. Les oeuvres plus récentes sont exposées au Tate Britain, mais nous n’y sommes pas allé par manque de temps (et puis bon, on n’est pas forcément des grands fans de toiles non plus).
Il y a aussi beaucoup de marchés à voir ainsi que d’autres endroits « typiques », comme le marché de Notting Hill (le samedi sur Portobello Road, dans l’ouest de Londres), Covent Garden, Picadilly Circus (pour son activité nocturne) et bien d’autres lieux encore. Bref, impossible de ne pas trouver de quoi user de la semelle pendant cette petite semaine. Pour reprendre des forces, je vous conseille d’entrer dans des restaurants typiques (menu à partir de £15), de tester l’incontournable « Fish & chips » (£8-10)  ou de profiter des (nombreux) restaurants indiens de la ville (£5-8). Le soir, on nous avez conseillé de nous attarder dans les pubs mais nous étions trop demandeurs d’une bonne douche chaude et d’un lit moelleux.
Bref, Londres est une ville à découvrir mais nécessite à mon avis un minimum d’organisation si vous voulez y faire un séjour de quelques jours. Les photos de notre visite sont visibles ICI :)
Olivier Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *