Vienne 2013

Une semaine à Vienne !

Amplement le temps de tout visiter pensez vous ? Et bien NON ! Vienne – en Autriche, pas dans le centre de la France, attention en réglant vos GPS – est une ville vaste et riche. Elle fait environ 4 fois la taille de Paris pour une densité de 4 000 habitants par km² contre 20 000 pour Paris. Ici très peu de « tours », beaucoup d’arbres, de pelouses et énormément de choses à voir pour tous les goûts.

La vieille Vienne occupe comme il se doit le centre de la ville, appelé « Innere Stadt« . C’est ici qu’il faut venir si vous êtes amateur d’anciennes pierres. Même si elle a souffert de la guerre, de nombreux bâtiments sont toujours la pour témoigner du passé prestigieux de l’ancien empire. Nous ne nous sommes pas lassés de déambuler autour de l’hôtel de ville (Rathaus), de l’église Saint-Charles-Borromée (Wiener Karlskirche) ou encore les fameux appartements de Sissi.

Rathaus

Karlskirche

Si votre cœur balance vers la culture sous toutes ses formes, vos yeux et oreilles vont être ravis.

Les musées sont légions et ont même leur quartier, le bien-nommé quartier des musées. Nous avons passé une demi-journée dans le musée de l’histoire de l’art (le Kunsthistorisches Museum) et nous n’en avons vu qu’une petite partie. D’ailleurs je vous conseille de prendre le guide audio. Cela vous coûtera 3€ mais quasiment chaque objet exposé bénéficie d’une description audio. De plus ce musée est une oeuvre d’art à lui seul. C’est un magnifique écrin pour les œuvres qu’il renferme.

Les opéras et théâtres se trouvent (presque) à chaque coin de rue. Nous avons pu assister à l’Opéra National de Vienne à une représentation de « La Bohème » pour la modique somme de 3€. Nous ne sommes pas des grands « culturés » de l’opéra mais la soirée fut largement à la hauteur de nos espérances !

La musique classique résonne tout le soir dans la ville. J’ai cru comprendre que chaque soir des milliers de personnes assistaient à des concerts. Vienne n’a pas laissé ses célèbres Valses de reste.

Enfin, vos papilles ne peuvent pas passer à côté de la culture « culinaire » de l’Autriche. Laissez-vous tenter par les bières et plats locaux, seule votre balance pourra vous en tenir rigueur, d’autant plus que les restaurants, les brasseries et les pubs sont plutôt bon marché.

Mumok

Kunsthistorisches Museum

Vienne est aussi une ville en mouvement. Le côté « Hipster » est très présent dans certains quartiers et malgré le penchant « strict » facilement associé à l’Autriche, Vienne reste surprenante. Ainsi une fête foraine permanente se trouve à deux pas du centre ville, dans un parc appelé le Prater juste avant le Danube. Si la grande roue est un peu chère à mon goût (dans les 10€ de mémoire), vous y trouverez aussi des chaises volantes qui montent, qui montent, qui montent… ce qui vous offrira une superbe vue sur la ville et ses alentours (5€).

Prater

Un peu plus loin, des anciens réservoirs de gaz reconvertis en centre commercial et habitation côtoient des bâtiments ultra-modernes.

Gasometer

Des « tags » viennent animer les bords du canal du Danube. Contrairement à ceux de chez nous, pas de tags « violents » mais généralement une bonne dose d’humour et d’inventivité.

Street Art

En plus de mettre les pieds dans le Danube, n’oubliez pas de vous éloigner un peu de Vienne quand le soleil se montre ! Dans l’Ouest de la ville se dressent de nombreuses collines d’où l’on a une très belle vue des alentours… mais c’est aussi ici que se trouvent des vignes à l’origine de quelques vins que je vous invite à goûter entre deux bières :)

Panorama

Voila, j’espère que cet aperçu vous a convaincu de partir chez nos voisins de l’Est. N’hésitez pas à faire un tour dans ma galerie pour plus de photos de notre voyage.

Olivier Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *